Accueil » Tout ce qu’il faut savoir sur la signature numérique

Tout ce qu’il faut savoir sur la signature numérique

par viola
signature numérique

De nos jours, presque tous les éléments de la vie de tous les jours évoluent selon la technologie. En effet, tout se numérise et de nombreuses solutions se développent pour rendre la mise en place de documents à la fois rapide et efficace. La signature électronique représente une solution qui aide ceux qui doivent signer des documents sans devoir les toucher. Ce système permet alors d’envoyer des documents et de faire la signature en ligne. Elle peut être totalement légale et offre surtout une sécurité accrue.

Les paragraphes ci-dessous vous donnent toutes les informations essentielles sur la signature électronique. 

Les avantages de la signature numérique

Comme on a mentionné dans les lignes précédentes, la signature numérique est considérée comme une solution efficace pour signer des documents en ligne. Le premier avantage que peut offrir cette dernière repose sur la sécurité qu’elle peut offrir ainsi que son côté légal. Actuellement, les entreprises sont en très grand nombre à se tourner vers ce système qui les aide à dématérialiser et à rationaliser les processus de contractualisation. 

Ceux qui utilisent la signature électronique peuvent, de ce fait, gagner beaucoup de temps dans les transactions à effectuer au quotidien. Elle permet également d’optimiser les tâches administratives et offre une expérience optimale aux clients. 

La signature électronique peut aussi permettre de participer à la protection de l’environnement sur le nombre de papiers utilisés qui peut diminuer de manière considérable. Contrairement à ce que l’on peut penser, cette solution se décline sous plusieurs types différents. Cela dit, les entreprises disposent d’un très large choix selon leurs besoins et surtout les besoins de leurs clients. 

Il est aussi important de souligner le fait que la signature électronique est totalement légale comme on a pu le voir dans l’introduction. Il est donc possible de rendre un document plus officiel grâce à cette nouvelle technique intéressante et dans l’air du temps. 

Les types de signatures numériques

Il existe 3 grand types de signatures électroniques qui sont reconnues par le règlement de la eIDAS. Celle qui est simple ou de base (SES) ne nécessite pas forcément une vérification spécifique de l’identité de l’utilisateur. Le fait d’écrire votre nom à la fin d’un courrier peut représenter une signature électronique simple ou classique. Celle que vous pouvez scanner peut également représenter ce genre de signature numérique. 

La signature électronique qui est dite avancée (AES) constitue la vraie base de toutes les signatures numériques. Elle doit être associée uniquement au signataire. Ce dernier met en place sa signature avec des données que personne d’autre ne peut contrôler. Cela dit, le document qu’il peut signer est inviolable. 

La signature numérique QES se présente sous une forme assez stricte. C’est un genre d’AES qui a une valeur vraiment égale à celle de la signature manuscrite. Elle peut alors offrir une garantie juridique spécifique. Tous les signataires doivent utiliser un certificat d’identité numérique qui est délivré par un prestataire de services à qui ils ont totalement confiance de l’UE. 
La signature électronique est alors une solution intéressante aussi bien pour les entreprises que pour un autre type d’usage.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer